Skip directly to Accessibility Notice

Pourquoi les vols de métaux témoignent du potentiel d'investissement des sociétés minières

13 septembre 2023

 

Durant la période de transition énergétique, les pénuries d’approvisionnement en métaux peuvent faire grimper les prix, tandis que les sociétés minières sont contraintes de faire fructifier leurs gisements.

Les escroqueries sur les métaux semblent se multiplier depuis que le producteur de cuivre allemand Aurubis a fait état d’un déficit de ses stocks de cuivre en août, déficit qu'il a imputé à des vols1. Cette affaire fait suite à la fraude dont a été victime Trafigura, négociant mondial en matières premières, en février dernier pour un montant de 577 millions de dollars américains.2 La société a en effet découvert que certaines cargaisons de nickel qu’il avait payées ne contenaient pas ledit produit.

Ces escroqueries mettent en lumière le point de pression que représente la transition écologique. La décarbonisation de l'économie mondiale nécessite d'énormes quantités de cuivre et d'autres métaux essentiels pour moderniser les réseaux électriques, construire des véhicules électriques, des éoliennes et des parcs solaires.

Toutefois, l’offre pourrait avoir du mal à suivre. Par exemple, selon McKinsey, l'offre de cuivre atteindra environ 30,1 millions de tonnes d'ici à 2030. La demande pourrait quant à elle atteindre 36,6 millions de tonnes, ce qui engendrerait un déficit d'environ 6 millions de tonnes, selon les estimations du cabinet de conseil.3

Il est ainsi permis de penser que cette situation exerce une pression sur le prix du cuivre et des autres métaux dont dépend la transition écologique. Elle donne également aux sociétés minières une bonne raison de chercher à innover, en développant de nouvelles technologies d'extraction et de traitement.

Chez VanEck, nous gérons quatre ETF en Europe qui suivent les performances des actions des sociétés minières : Global Mining, Gold Miners et Junior Gold Miners ainsi que Rare Earths & Strategic Metals. Nous suivons donc ces tendances de près. Nous sommes en effet convaincus que les actions des sociétés minières offrent une opportunité non seulement de bénéficier d'une éventuelle hausse des prix des métaux due à la transition écologique, mais aussi de développer de nouvelles technologies minières afin de combler le déficit d'approvisionnement de leurs activités actuelles. Les investisseurs doivent cependant garder à l'esprit que le secteur minier a une nature cyclique et qu'il est influencé par le niveau de l'activité économique globale.

Dans un contexte inflationniste, les actions des sociétés minières peuvent également s'avérer une bonne couverture contre la hausse des prix. Si les banques centrales semblent gagner la bataille contre l'inflation, dans les années 1970 et 1980, celle-ci s'est avérée plus tenace que prévu. Ces actions pourraient donc constituer une couverture, car les métaux sont eux aussi soumis à des forces inflationnistes.

De manière plus générale, les actions dans le secteur minier offrent une diversification des risques précieuse dans un portefeuille d'actions plus large, en raison de leur corrélation avec les prix des métaux sous-jacents. Les marchés boursiers tablent sur ce que les économistes appellent la « désinflation immaculée », c'est-à-dire une inflation en légère baisse ; il pourrait donc être judicieux de se protéger contre le risque que l'inflation ne se résorbe pas en douceur.

Toutefois, tout n'est pas rose pour les actions minières à court terme, car le ralentissement de l'économie chinoise a pesé sur le cours des actions en 2023. La Chine est l'un des principaux importateurs de métaux et son économie s'est révélée plus faible que prévu au cours de l'année.

Ce pourrait être l'occasion d'acheter des titres du secteur minier, en prévision d'un déséquilibre à moyen terme entre l'offre et la demande lors de la transition écologique. Comme le montrent les graphiques ci-dessous, la valorisation des actions des entreprises minières de terres rares est nettement inférieure à ce qu'elle était il y a quelques années, alors même que leurs performances financières s'améliorent.

Les rendements des actifs et des capitaux propres augmentent, mais les valorisations des actions chutent

Mesures de rendement des sociétés minières de terres rares

P/E

Source : Bloomberg, VanEck, données calculées sur l’indice MVIS Global Rare Earth/Strategic Metal Index.

S'il y a bien une chose que les voleurs de métaux ont compris, c'est que la transition écologique est tributaire d'un approvisionnement massif en métaux stratégiques. Mais cela exige également des sociétés minières qu'elles fassent preuve d'innovation pour que leurs gisements se développent encore davantage. Une chose est sûre : elles seront contraintes d'améliorer leurs performances à mesure que la course à la décarbonisation s'accélérera.

1 CNN Business.

2 Bloomberg.

3 Combler le déficit d’approvisionnement en cuivre. McKinsey. 17 février 2023. https://www.mckinsey.com/industries/metals-and-mining/our-insights/bridging-the-copper-supply-gap

Informations importantes

À titre indicatif et promotionnel uniquement.

Ces informations proviennent de la société VanEck (Europe) GmbH désignée comme le distributeur des produits VanEck en Europe par la société de gestion VanEck Asset Management B.V., constituée en vertu du droit néerlandais et enregistrée auprès de l'Autorité néerlandaise des marchés financiers (AFM). VanEck (Europe) GmbH dont le siège social est au Kreuznacher Str. 30, 60486 Francfort, Allemagne, est un prestataire de services financiers réglementé par l’autorité fédérale de surveillance financière en Allemagne (BaFin). Les informations sont destinées uniquement à fournir des informations générales et préliminaires aux investisseurs, et ne doivent pas être interprétées comme des conseils d’investissement, juridiques ou fiscaux. VanEck (Europe) GmbH et ses sociétés associées et affiliées (dénommées conjointement « VanEck ») déclinent toute responsabilité concernant toute décision d'investissement, de désinvestissement ou de rétention prise par l'investisseur à partir de ces informations. Les informations contenues dans le présent document sont susceptibles de changer à tout moment ; les données actuelles peuvent différer des données mentionnées. Les informations fournies par des sources tierces sont considérées comme fiables, leur exactitude ou exhaustivité n'a pas été vérifiée par un organisme indépendant et elles ne peuvent être garanties. Tous les indices mentionnés sont des mesures de secteurs et de performances de marchés communs. Il n'est pas possible d'investir directement dans un indice.

VanEck Gold Miners UCITS ETF, VanEck Junior Gold Miners UCITS ETF, VanEck Global Mining UCITS ETF et VanEck Rare Earth and Strategic Metals UCITS ETF (les « ETF »), sous-fonds de VanEck UCITS ETFs plc, sont gérés par VanEck Asset Management B.V., enregistrés auprès de la Banque centrale d’Irlande et suivent un indice d’actions. La valeur des actifs de l'ETF peut fluctuer fortement en raison de la stratégie d’investissement. Si l’indice sous-jacent perd de la valeur, l’ETF perdra aussi de la valeur.

Toutes les informations sur les performances relèvent du passé et ne garantissent pas les résultats futurs. L’investissement est soumis à des risques, notamment la perte éventuelle du capital. Vous devez lire le Prospectus et le DICI avant d'investir dans un fonds.

Aucune partie de ce document ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit, ou référencée dans une autre publication, sans l'autorisation écrite expresse de VanEck.

© VanEck (Europe) GmbH

Informations importantes

À des fins d’information et de publicité uniquement.

Ces informations proviennent de VanEck (Europe) GmbH qui a été désignée comme distributeur des produits VanEck en Europe par la société de gestion VanEck Asset Management B.V., de droit néerlandais et enregistrée auprès de l’Autorité néerlandaise des marchés financiers (AFM). VanEck (Europe) GmbH, dont le siège social est situé Kreuznacher Str. 30, 60486 Francfort, Allemagne, est un prestataire de services financiers réglementé par l’Autorité fédérale de surveillance financière en Allemagne (BaFin). Les informations sont uniquement destinées à fournir des informations générales et préliminaires aux investisseurs et ne doivent pas être interprétées comme des conseils d’investissement, juridiques ou fiscaux. VanEck (Europe) GmbH et ses sociétés associées et affiliées (ensemble « VanEck ») n’assument aucune responsabilité en ce qui concerne toute décision d’investissement, de cession ou de rétention prise par l’investisseur sur la base de ces informations. Les points de vue et opinions exprimés sont ceux du ou des auteurs, mais pas nécessairement ceux de VanEck. Les avis sont à jour à la date de publication et sont susceptibles d’être modifiés en fonction des conditions du marché. Certains énoncés contenus dans les présentes peuvent constituer des projections, des prévisions et d’autres énoncés prospectifs qui ne reflètent pas les résultats réels. Les informations fournies par des sources tierces sont considérées comme fiables et n’ont pas été vérifiées de manière indépendante pour leur exactitude ou leur exhaustivité et ne peuvent être garanties. Tous les indices mentionnés sont des mesures des secteurs et des performances du marché commun. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice.

Toutes les informations sur le rendement sont historiques et ne garantissent pas les résultats futurs. L’investissement est soumis à des risques, y compris la perte possible du capital. Vous devez lire le Prospectus et le DICI avant d’investir.

Aucune partie de ce matériel ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit, ou mentionnée dans toute autre publication, sans l’autorisation écrite expresse de VanEck.

© VanEck (Europe) GmbH

 

Voir plus d'ETF

Voir plus d'ETF