Perspectives pour les semi-conducteurs : Guide de l’investisseur 2024

09 février 2024

Temps de lecture 4 MIN

Jusqu’en 2024, l’industrie des semi-conducteurs pourrait continuer à croître grâce à une large demande industrielle, mais il faudra que les entreprises se positionnent correctement pour que la croissance se matérialise.

Vue d’ensemble

  • Nous pensons que l’industrie des semi-conducteurs devrait continuer à rebondir de façon significative, avec un taux de croissance notable en 2024.
  • Cette résurgence est due à une demande croissante de la part de diverses industries et applications.
  • Si le potentiel de croissance de l’industrie suscite un optimisme général, la création de main-d’œuvre, les efforts de R&D et la gestion de stocks élevés sont sources d’inquiétudes.

En ce début 2024, l’industrie des semi-conducteurs se prépare à ce que l’on peut décrire comme un rebond significatif après avoir essuyé des vents contraires au troisième trimestre 2023. Selon les analystes d’IDC (International Data Corporation), il existe une possibilité d’augmentation substantielle du taux de croissance au cours de l’année prochaine. Cet optimisme est un changement bienvenu par rapport aux hauts et aux bas récents et est principalement dû à quelques tendances clés :

  • Les puces d’IA continuent de dominer : La demande de puces d’intelligence artificielle ne cesse de croître. Ces puces sont essentielles pour un large éventail de technologies et de services avancés. Alors que l’IA continue à s’immiscer dans divers secteurs, du big data aux appareils intelligents, le besoin pourrait augmenter de façon spectaculaire.
  • Intérêt renouvelé pour les smartphones : Le marché du smartphone connaît un nouvel essor, en partie grâce à des avancées telles que la 5G et les nouvelles fonctionnalités de l’IA. Cette résurgence est un coup de pouce important pour le secteur des semi-conducteurs, car le marché des smartphones reste un grand consommateur de ces puces.
  • Les progrès de la technologie automobile : L’industrie automobile dépend de plus en plus de la technologie des semi-conducteurs. Avec le développement des systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS) et des systèmes d’infodivertissement améliorés, les voitures deviennent de plus en plus axées sur la technologie. Cette évolution augmente substantiellement la demande de semi-conducteurs émanant de l’automobile.

Bien que les perspectives soient généralement optimistes, il existe des points à surveiller et des risques. Une enquête annuelle réalisée par KPMG met en évidence un sentiment positif parmi les dirigeants du secteur. La majorité d’entre eux s’attendent en effet à une croissance des revenus. Toutefois, l’augmentation des besoins en main-d’œuvre, les efforts de recherche et de développement et le rythme des dépenses d’investissement suscitent des inquiétudes.

En collaboration avec TechInsights, SEMI note également qu’en dépit de la trajectoire de reprise, il reste encore des défis à relever. L’un des principaux problèmes est la gestion de niveaux de stocks élevés, qui affecte les taux d’utilisation des usines de fabrication. Toutefois, certains signaux, tels que la hausse des ventes de circuits intégrés de mémoire et la hausse constante des ventes de produits électroniques, indiquent que la situation se stabilise.

Dans l’ensemble, grâce aux avancées technologiques et au renouvellement de la demande dans des secteurs clés, nous pensons que l’industrie des semi-conducteurs en 2024 devrait connaître une croissance et une résurgence. Toutefois, cette tendance positive est tempérée par une certaine prudence, car le secteur doit relever les défis de la main-d’œuvre et de l’investissement tout en gérant les stocks existants. L’année à venir s’annonce prometteuse mais nécessitera une navigation stratégique pour tirer pleinement parti de ces nouvelles opportunités.

Concernant le potentiel de performance et de valorisation de SMH en particulier, j’ai rassemblé quelques éléments à retenir de 2023 et des perspectives générales sur certains des principaux titres et sur le portefeuille dans son ensemble.

Nous pensons que le VanEck Semiconductor UCITS ETF (SMH) peut potentiellement afficher des perspectives prometteuses, en particulier grâce à ses participations importantes dans des sociétés de semi-conducteurs clés. Voici quelques analyses sur SMH et ses principales participations :

  • NVIDIA : NVIDIA, un poids lourd du portefeuille de SMH, a connu une croissance remarquable en 2023, avec un retour de 73 % du cours de l’action. L’entreprise cherche ambitieusement à tripler sa production d’IA et à se développer à l’échelle mondiale, notamment par le biais d’un partenariat au Viêt Nam et en Malaisie afin d’accroître la production et les infrastructures. La croissance du chiffre d’affaires de NVIDIA de 57 % d’une année sur l’autre et la croissance de son EBITDA de 154 % la placent en position d’accélération continue jusqu’en 2024.
  • Taiwan Semiconductor Manufacturing Company Limited (TSMC) Deuxième holding de SMH, TSM est à la pointe de la fabrication de semi-conducteurs, produisant des puces avancées de 3 nanomètres. TSM se distingue par une marge bénéficiaire brute de 57 % et une marge bénéficiaire nette de 41 %. Elle est évaluée avec un GAAP cours/bénéfice prévisionnel 28 % inférieur à la médiane de son secteur, ce qui indique une évaluation potentiellement favorable.
  • ASML Holding N.V. ASML, l’une des dix principales holdings chez SMH, joue un rôle essentiel dans le processus de fabrication des semi-conducteurs, en particulier pour ses systèmes de lithographie utilisés dans les circuits des puces. L’entreprise a une marge de revenu net de 28 % et un rendement du capital total de 38 %, et elle vise à atteindre un chiffre d’affaires de plus de 35 milliards de dollars avec une marge brute de 55 % d’ici à 2025.

Analyse des autres participations clés : Des entreprises telles que Qualcomm, Intel, Lam Research et Texas Instruments font également partie du portefeuille de SMH. Les bénéfices récents de Qualcomm ont dépassé les estimations et Intel a fourni des prévisions de revenus optimistes. Lam Research a dépassé les estimations de revenus et de bénéfices, tandis que Texas Instruments a enregistré un certain déficit par rapport aux estimations.

Bien que l’industrie des semi-conducteurs ait été confrontée à des défis au cours de la période 2021-2022, nous pensons qu’il existe de solides indicateurs de croissance et de rentabilité pour 2024 et au-delà. Le portefeuille diversifié de SMH, qui comprend des acteurs solides tels que NVDA, TSM et ASML, le place en bonne position en termes de potentiel de croissance, malgré des risques liés au marché et au contexte géopolitique.

Avant d’investir, veuillez prendre en compte les facteurs de risque du Semiconductor ETF : risque de concentration sectorielle ou industrielle, risque lié au marché des actions et risque lié à l’investissement dans l’industrie des TI. Veuillez vous référer au DICI et au Prospectus du fonds pour obtenir d’autres informations importantes avant d’investir.

Diffusions

Les participations suivantes mentionnées dans l’article ne représentent pas entièrement l’ETF et n’en constituent qu’une partie.

Nvidia Corp représente 11,38 des actifs nets de SMH au 5 février 2024.

Taiwan Semiconductor Manufacturing Co représente 9,72 des actifs nets de SMH au 5 février 2024.

Asml Holding Nv représente 10,58 des actifs nets de SMH au 5 février 2024.

Qualcomm Inc représente 5,59 des actifs nets de SMH au 5 février 2024.

Lam Research Corp représente 3,72 des actifs nets de SMH au 5 février 2024.

Texas Instruments Inc représente 4,85 des actifs nets de SMH au 5 février 24.

VanEck Asset Management B.V., société de gestion de VanEck Semiconductor UCITS ETF (l’« ETF »), compartiment de VanEck UCITS ETFs plc, est une société de gestion d’UCITS de droit néerlandais immatriculée auprès de l’Autorité néerlandaise des marchés financiers (AFM). L’ETF est enregistré auprès de la Banque centrale d’Irlande, il est géré de manière passive et réplique un indice d’actions. Un investissement dans l’ETF doit être entendu comme une acquisition d’actions de l’ETF et non des actifs sous-jacents.

Les investisseurs doivent lire le prospectus de vente et les informations clés pour l’investisseur avant d’investir dans un fonds. Ces documents sont disponibles en anglais et les DICI dans d'autres langues, selon le cas, et peuvent être obtenus gratuitement sur www.vaneck.com, auprès de la société de gestion ou auprès de l'agent d'information local suivant :

Royaume-Uni – Agent auxiliaire : Computershare Investor Services PLC
Autriche – Agent auxiliaire : Erste Bank der oesterreichischen Sparkassen AG
Allemagne – Agent auxiliaire : VanEck (Europe) GmbH
Espagne – Agent auxiliaire : VanEck (Europe) GmbH
Suède – Agent payeur : Skandinaviska Enskilda Banken AB (publ)
France – Agent auxiliaire : VanEck (Europe) GmbH
Portugal – Agent payeur : BEST – Banco Eletrónico de Serviço Total, S.A.
Luxembourg – Agent auxiliaire : VanEck (Europe) GmbH

Informations importantes

À des fins d’information et de publicité uniquement.

Ces informations proviennent de VanEck (Europe) GmbH qui a été désignée comme distributeur des produits VanEck en Europe par la société de gestion VanEck Asset Management B.V., de droit néerlandais et enregistrée auprès de l’Autorité néerlandaise des marchés financiers (AFM). VanEck (Europe) GmbH, dont le siège social est situé Kreuznacher Str. 30, 60486 Francfort, Allemagne, est un prestataire de services financiers réglementé par l’Autorité fédérale de surveillance financière en Allemagne (BaFin). Les informations sont uniquement destinées à fournir des informations générales et préliminaires aux investisseurs et ne doivent pas être interprétées comme des conseils d’investissement, juridiques ou fiscaux. VanEck (Europe) GmbH et ses sociétés associées et affiliées (ensemble « VanEck ») n’assument aucune responsabilité en ce qui concerne toute décision d’investissement, de cession ou de rétention prise par l’investisseur sur la base de ces informations. Les points de vue et opinions exprimés sont ceux du ou des auteurs, mais pas nécessairement ceux de VanEck. Les avis sont à jour à la date de publication et sont susceptibles d’être modifiés en fonction des conditions du marché. Certains énoncés contenus dans les présentes peuvent constituer des projections, des prévisions et d’autres énoncés prospectifs qui ne reflètent pas les résultats réels. Les informations fournies par des sources tierces sont considérées comme fiables et n’ont pas été vérifiées de manière indépendante pour leur exactitude ou leur exhaustivité et ne peuvent être garanties. Tous les indices mentionnés sont des mesures des secteurs et des performances du marché commun. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice.

Toutes les informations sur le rendement sont historiques et ne garantissent pas les résultats futurs. L’investissement est soumis à des risques, y compris la perte possible du capital. Vous devez lire le Prospectus et le DICI avant d’investir.

Aucune partie de ce matériel ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit, ou mentionnée dans toute autre publication, sans l’autorisation écrite expresse de VanEck.

© VanEck (Europe) GmbH